Prix, ventes, délais : les vrais chiffres du marché immobilier

Accueil > Simuler mon projet > Actualités > Prix, ventes, délais : les vrais chiffres du marché immobilier

 

Les principales agences immobilières ont publié leurs bilans pour l’année 2017. Il est désormais temps de faire le point sur la situation actuelle du marché en comparant les données publiées par les uns et les autres.


Prix, ventes, délais : les vrais chiffres du marché immobilier

 

Après un excellent cru 2016 (845.000 ventes), 2017 s’avère être une année record! Le marché de l’immobilier ancien devrait ainsi approcher le million de transactions (986.000 exactement, soit une hausse de 16% par rapport à 2016), selon la Fédération de l’immobilier (FNAIM). En trois ans, le nombre de ventes aurait progressé de 42% et de 22% sur les dix dernières années. 

 

Sur le graphique ci-dessous, la FNAIM a voulu également montrer l’extraordinaire envolée du nombre de ventes depuis la démission de l’ancien ministre du Logement Cécile Duflot (1er avril). Mais l’ancienne député de Paris a une autre interprétation: les transactions immobilières «ont redémarré dès que la loi Alur (accès au logement et un urbanisme rénové) a commencé à s’appliquer (27 mars 2014)». 

Toutefois, les progressions des volumes de ventes de cette année, sur un an, sont bien différentes selon les principales agences immobilières.

Prix de vente au m²

Le constat est unanime: les prix ont augmenté en 2017 mais ces évolutions varient selon les agences immobilières (voir nos graphiques ci-dessous) et les villes. Dans la capitale, le prix moyen avoisine 9000 euros/m², soit une augmentation de 6 à 7% par rapport à 2016 selon la plupart des sources.

 

En régions, si les prix sont à la hausse, c’est principalement dans les métropoles et les villes de plus de 300.000 habitants: + 6% à Lyon, + 3% à Marseille, + 3,2% à Toulouse, + 4% à Nice et + 5,4% à Nantes, selon les chiffres publiés par le réseau Laforêt. La «palme» de la plus forte augmentation revient à Bordeaux, avec une progression des prix autour de près de 13% en un an. À l’inverse, quelques villes, à l’instar de Montpellier, Lille ou Strasbourg sont à la traîne avec des variations comprises entre -2% et +2%. 

Prix de vente moyen 

Même constat que pour les prix de vente au m²: les prix moyens affichés sont historiquement élevés. Mais ces records cachent une réalité: la France est un marché à deux vitesses. D’un côté, les trois plus grandes agglomérations dont le prix moyen dépasse les 200.000 euros et culmine à 452.545 euros (!) dans la capitale, selon Century 21, soit une hausse de 200.000 euros en onze ans. De l’autre côté, le reste de la France coupé en deux: l’Ouest (entre 150.000 et 190.000 euros) et le Nord-Est (moins de 150.000 euros).

 

Délais de vente 

À part Orpi, les principaux réseaux d’agences immobilières affichent des délais de vente moyens autour de 90 jours, en baisse de 1 à 2 jours par rapport à 2016. Preuve de la tension actuelle du marché immobilier où la demande est forte mais l’offre, faible. On reste toutefois loin du plus bas de 2004 (64 jours). La baisse des délais de vente se constate aussi à Paris (entre 56 et 61 jours, selon les réseaux).

Guillaume Errard, Le Figaro Immobilier 

Le 15/01/2018


[18/01/2018]